Je souhaite être recontacté

Il est essentiel de bien choisir.

Il y a plusieurs éléments à prendre en compte quant au choix du modèle et ce, quelque soit les marques de spa. Pour vous aider dans cette démarche, nous allons vous fournir une méthode pour choisir votre spa en vous basant sur 10 critères essentiels qui vous permettront de choisir quel spa vous allez acheter et quel partenaire allez vous choisir.

Bien entendu nous aimerions que ce choix s’oriente vers notre société et nos produits, mais lassé d’entendre certains clients abandonnés leur projet spa suite à une overdose d’informations contradictoires visant bien souvent à uniquement « casser la concurrence » plutôt que d’accompagner le client dans sa démarche. Chez AUTHENTIC SPA, nous avons donc décidé de vous aider, car pour nous, le but est que vous ayez le spa qui vous convienne ! Votre satisfaction est notre priorité !

L’emplacement/L’accessibilité

La première phase est bien entendu de définir l’emplacement de votre futur spa, privilégiez l’extérieur et ce, quelque soit votre région, rappelons que le but d’un spa est d’apporter un « soin » et que ce dernier n’en sera que plus efficace à l’extérieur.

Privilégiez un espace proche de votre habitation, car même s’il est très agréable d’être dans un spa et ce, même par -20° C extérieur, il sera plus pratique pour vous si votre « espace spa » se trouve à proximité de votre habitation.

Privilégiez un emplacement accessible, plus l’accessibilité sera facile moins la mise en œuvre sera onéreuse, cependant gardez à l’esprit que l’essentiel et que votre projet soit réussi donc le but principal est de trouver l’endroit dans lequel vous vous projetez le plus ! Et où vous vous sentirez le plus à l’aise.


Le choix du modèle

Il faut savoir qu’un spa se choisit en fonction de sa taille, de sa morphologie et en fonction de ce qu’on veut en faire.

Il existe beaucoup de type de spas différents sur le marché, des spas de « détente », des spas offrant une grande capacité de massage, des spas de nage, etc.

Chaque modèle est différent et chaque modèle vous apportera des solutions à des besoins spécifiques, il faut savoir que le but d’un spa est de s’y sentir à l’aise.

Un spa, c’est comme une baignoire, plus on met de personnes à l’intérieur plus l’eau monte, l’effet recherché est que chaque utilisateur puisse avoir le niveau d’eau qui arrive au-dessus des épaules, pour avoir uniquement la tête qui dépasse de l’eau. C’est pourquoi, ne vous focalisez pas sur le nombre de places mais sur la taille du spa, ce n’est pas par ce qu’un spa est doté de 5 places qu’il est forcément fait pour aller à 5 dedans, le but est d’avoir un maximum de zones de massage différentes. Méfiez-vous des spas 5 places avec une hauteur comprise entre 70 et 80 cm de haut, généralement vous ne pourrez jamais allez à plus que 2 à l’intérieur avant que l’eau ne se mette à déborder…

Les longueurs et largeurs, quant à elles, jouent sur l’espace que vous aurez dans votre spa : à titre d’exemple, une personne de 1 mètre 90 sera difficilement à l’aise dans un spa qui fait 2 mètres par 2 à l’inverse une personne de 1 mètre 50 sera difficilement à l’aise dans un spa de 2.3 mètres x 2.3 mètres, à moins que l’ergonomie de ce dernier soit travaillée pour recevoir leur gabarit. D’où l’intérêt de trouver des spas avec une ergonomie adaptée.

Une fois votre « cahier des charges » établi, vous verrez que malgré les nombreux modèles disponibles sur le marché, au final il n’en restera plus que quelques uns qui pourraient vous satisfaire.


Les matériaux et équipements

L’ergonomie de la coque est l’aspect le plus important pour être à l’aise dans un spa, mais les équipements et matériaux utilisés pour fabriquer celui-ci sont tout aussi important. Ces derniers détermineront la pérennité du spa et donc la tranquillité pour l’utilisateur.

Là encore, il existe beaucoup de nuance sur le marché, il faut donc comparer ce qui est comparable ! Pour ce faire, allez-y étape par étape (châssis, coque, isolation, canalisation, régulation, puissance des pompes, types de jets de massage, zones de massage variées, type de filtration, qualité des équipements).

Privilégiez des équipements de marque connue avec des tailles standards (canalisation en pouce pour les produits étrangers et standard pour les marques Françaises et européennes) ce qui vous permettra de pouvoir toujours trouver des pièces de rechange.

Les équipements type fontaine, cascade, ligne d’eau LED, spot de Chromothérapie, diffuseur d’arôme, ne sont certes pas indispensables dans un spa car le but premier est de se faire masser mais sachez que l’hydrothérapie commence par le simple fait de se retrouver dans de l’eau chaude, on peut donc se retrouver dans le spa (ou autour du spa) et avoir envie de profiter de ces équipements qui ne peuvent être rajoutés après la fabrication, si votre budget le permet rajouter les, quand ces équipements sont en option, ou choisissez un produit étant équipé d’origine de ses équipements.


Les performances

Comme on le dit toujours « qui peut le plus, peut le moins » cette phrase prend tout son sens dans une démarche de choix d’un spa ! Il faut absolument que ce dernier soit conçu de manière intelligente mais surtout qu’il soit évolutif, on ne change pas de spa tous les ans comme on peut le faire avec d’autre chose, il est donc primordiale que le spa soit adapté de par ses équipements.

Puissance de massage, blower, nombre de jets, chromothérapie, cascade, fontaine etc etc tous ces équipements sont disponibles d’origine ou non en fonction des marques, et il est presque impossible de la rajouter par la suite. C’est pourquoi vous devez porter beaucoup d’attention à ces critères mais les plus importants sont les suivants :


La puissance de massage

Tout d’abord, sachez que ce n’est pas le nombre de jets qui définira la qualité du spa, il faut que les puissances de massage soient adaptées au nombre de jets, prenez une moyenne de 40 jets pour 3 cv de puissance de massage, bien entendu c’est une moyenne.

D’autres critères sont à prendre en compte (type de jets, perte de charge etc etc) mais ça vous donne au moins une base pour éliminer les modèles trop fournis en jets et dépourvus de puissance de massage (ex : spa 120 jets 2 pompes de 2 cv soit 4 cv là ou il en faudrait minimum 9 cv de puissance).

Cette adéquation entre puissance et nombre de jets de massage est très importante, car votre corps va s’habituer à la puissance et à force d’utiliser votre spa, si ce dernier est mal conçu, ou mal équipé, vous vous lasserez car vous n’aurez plus « d’effet ».

Privilégiez un spa avec une puissance de massage variable, évolutive et surtout adaptée…


Les Zones de massage :

Chaque fabricant a sa méthode, de la plus poussée à la plus basique… Mais c’est à vous de savoir quel type de massage vous souhaitez et quelle zone de votre corps voulez-vous couvrir ou privilégier ?

Le conseil que nous pouvons vous donner à ce sujet est d’éliminer les spas avec des zones de massage Identiques, privilégiez les zones de massage différentes et complètes.

Vérifiez qu’il y ait aussi des différences entre les jets dont est équipé le spa, car chaque jet apporte des sensations différentes, il est donc intéressant qu’il soit varié.

Le Blower

  • Cette pompe qui crée des bulles d’air n’est pas forcément indispensable dans un spa… Mais encore une fois, cela peut être agréable et surtout différent des jets d’eau.
  • Reste le choix du type de Blower (chauffant ou non). Sur ce point, c’est uniquement une question de goût. On a tous au moins une fois été dans un bain bouillonnant, on connaît donc l’effet des bulles froides, si vous n’aimez pas, prenez un blower chauffant.

Le prix d’achat est un critère que regardent 100% des clients mais très peu s’intéressent au prix de fonctionnement. Ce prix va être déterminé par deux principaux éléments (isolation, filtration) décrits ci-dessous, qui vont déterminer le coût d’utilisation de votre spa, ce coût sera constitué d’une part de la partie électricité servant à le faire fonctionner et à le maintenir en température et d’autre part, par les produits nécessaires à la tenue de votre eau. Rappelons que le « pas cher » finit toujours par coûter très cher.


L’isolation

L’isolation est bien entendu un critère déterminant, le but de l’isolation est de maintenir une chaleur constante entre la cuve du spa et l’extérieur de manière à éviter que l’eau baisse de température, la couverture isolante est bien entendu indispensable, privilégiez une couverture d’au moins 8 à 10 cm d’épaisseur.

L’isolation de la cuve permet de limiter les déperditions de chaleur de l’eau, l’isolation de l’habillage extérieur et de la base du spa permet d’éviter au chaud de sortir et au froid de rentrer dans la partie située autour de la cuve limitant l’abaissement de la température pendant la circulation de l’eau dans les canalisations.

Evitez de choisir un spa dépourvu de ce type d’isolation, les spas remplis de mousse sont à proscrire, ce système est plus adapté aux pays très froid dans lesquels l’hiver est très long (le Canada, certaines régions des Etats-Unis, la Russie etc) ils ont l’inconvénient de rendre l’accès aux tuyauteries et aux pompes très difficile et ne sont pas adaptés aux pays européens.


La filtration

C’est le critère principal qui va déterminer le coût de fonctionnement de votre spa, que ce soit sur un point de vue énergétique mais aussi sur le coût des produits d’entretien. Le coût principale est donné par la consommation de la pompe de filtration, les pompes vont de 80 w pour certains modèles jusqu’à 730 w, plus la pompe de filtration est énergivore, plus votre coût de fonctionnement sera élevé, privilégiez donc un spa avec une pompe de filtration « basse consommation ».

Il existe 2 types de filtration, la filtration programmable et la filtration continue (24h/24), plus le spa est filtré, meilleure sera la tenue de votre eau, et du coup, moins vous aurez à mettre de produits d’entretien. De plus, sur une filtration 24h/24, la résistance se met en route beaucoup plus souvent mais nettement moins longtemps que sur une filtration programmable, c’est donc aussi sur ce point que vous ferez des économies car la résistance est l’élément le plus énergivore de votre spa.


La société

Là encore vous trouverez de nombreuses sociétés commercialisant du spa, à ce sujet, nous n’avons aucun conseil à vous donner, le commerce est « un échange ». Il faut donc que vous y trouviez votre compte, que le courant passe bien avec cette dernière. La société doit être en mesure de vous donner des garanties et surtout de les tenir, qu’elle soit capable de vous conseiller et de vous accompagner dans votre démarche.

Nous avons plaisir à rappeler à nos clients que la signature d’une commande n’est que le début d’une longue histoire et non pas la finalité, vous aurez souvent des questions et conseils à demander à votre revendeur, il faut donc que celui-ci sache se rendre disponible, ceci n’est pas forcément une qualité que l’on trouve dans la proximité.

Ne focalisez donc pas vos recherches uniquement sur ce que vous trouvez juste à côté de chez vous.

Voilà comment en établissant un petit tableau comparatif vous pourrez sélectionner un ou plusieurs produits disponibles chez un ou plusieurs revendeurs de manière à ne pas vous perdre dans les discours de certain revendeur peu scrupuleux. Une fois le(s) modèle(s) choisit, vous n’avez plus qu’à l’essayer, l’essai en eau est vivement recommandé, néanmoins le fait de se sentir à l’aise dans un spa vide est déjà un point positif, si les critères techniques (puissance, zone de massage, filtration etc etc) déterminés par votre cahier des charges sont présents sur la fiche technique du produit et que vous ne souhaitez pas (ou ne pouvez pas) essayer le produit, vous pourrez déjà être plus serein que si vous n’aviez pas procédé à votre choix par élimination.

Bonne recherche à vous et sachez que nos techniciens restent à votre disposition si vous avez besoin d’aide dans la recherche de votre Spa !